Robes à l’Anglaise 1780-86

Voici deux robes caractéristiques de la fin du XVIIIème siècle, période que j’affectionne tout particulièrement car je trouve la silhouette extrêmement flatteuse rapportée à ma morphologie. J’ai revêtu ces tenues lors de divers événements historiques, ballades et réunions amicales.

Par le nombre et la variété de ses créations, l’époque Louis XVI occupe une place à part dans l’histoire du costume féminin et présente un intérêt particulier. Successivement, outre la robe à la française, nous voyons les femmes adopter la robe à la polonaise et ses nombreuses transformations, la robe à la lévite et la robe à l’anglaise. Brusquement, en 1783, on assiste à un revirement complet :  » Jamais « , lit-on dans Le Tableau de Paris (publié en 1783), «  les femmes ne se sont mises avec autant de simplicité. Plus de robes riches, plus de garnitures, plus de manchettes à trois rangs. Plus de folles coiffures. Un chapeau de paille avec un ruban, un mouchoir sur le col, un tablier à la maison.

bozeartoir-vigée-romney-sarahsiddons

Portrait de la Comtesse d’Artois par Boze 1785/ Portrait d’une comtesse inconnue, E. Vigée-Lebrun 1789/ Charlotte Lady Milnes par Goerge_Romney,1788/ T. Gainsborough, portrait de Sarah Siddons 1785

Les causes de ce changement profond dans la toilette féminine sont multiples et de nature différente ;  l’influence de Jean-Jacques Rousseau vantant la simplicité des mœurs, les toilettes de campagne portées par Marie- Antoinette dans sa retraite du Petit-Trianon et enfin l’anglomanie qui commença en 1786.

Robe à l’Anglaise : Cette robe ajustée à la taille a toujours une queue traînante. Chaque couture du dos est accompagnée de deux baleines et les deux pièces du dos s’élargissent pour former les lés du manteau. Ces deux pièces se relèvent sur le cul de Paris, bourrelets permettant d’élargir les hanches. Les manches en amadis tantôt s’arrêtent comme ici au-dessous du coude, tantôt descendent jusqu’aux poignets. On adopte aussi les manches bouffantes.
Sur les devants s’épinglant l’un sur l’autre sont les compères de doublure lacée et les pièces du corsage sont garnies d’œillets pour lacer.

anglaise2

Robe à l’anglaise vers 1785 / Robe à l’anglaise coordonnée, c 1785, MET, New York/ Robe à Zone vers 1790, Kyoto Museum/ Autoportrait à la harpe, R.A Ducreux 1785.

J’ai confectionné l’ensemble des éléments composant la silhouette chapeau inclus. La première robe, dite anglaise en zone, est en taffetas de soie marron avec pièce d’estomac détachable , portée sur un corset, un cul de Paris, une succession de jupons et une jupe d’organdi écrue finement rayée. La tenue est complétée par une coiffure à l’enfant typique de cette période et agrémentée de voiles et de nœuds. Je porte un châle de soie pour couvrir le décolleté, tantôt en fichu menteur ( fichu gonflé sur la poitrine) tantôt croisé et noué dans le dos.

zone

Anglaise en zone, Photos: Marion S et Alain Trinckvel ( haut droit)

La second robe est en coton blanc finement rayée de bleu. Les dessous sont identiques à la première robe. Le manteau de robe et la jupe sont coordonnés dans le même tissu et porteurs de décorations froncées assez simples. Le Chapeau à large bord dit à la Marlborough est en velours de soie garni de grandes plume s’autruches et de nœuds coordonnés en couleurs. Une autre fois, je l’ai portée avec une large bande de soie grise nouée sur le devant, comme cela se faisait aussi à l’époque.

anglaise bleu

Anglaise coordonnées- Photos Alain Trinckvel et Cœur de Lune photographie

Crédits Photos : Alain Trinckvel, cœur de lune Photographie, Marion S.  

 

Sources/ Pour en savoir plus:

> Le Costume français chez Flammarion, collection Tout l’Art.

>Histoire du costume en occident par François Boucher chez Flammarion.

> Wikimédia Communs

>Musée des Arts Décoratifs Paris.

> National Gallery de Londres

> Kyoto Museum

>Metropolitain Museum of New-York

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s