Exposition  » Fashion Mix  » au musée de l’immigration ( > 28 juin 2015)

Très belle exposition qui s’achève bientôt. Je ne sais pas pourquoi mais je suis passée complètement à coté, je n’avais pas vu les affiches et j’étais à deux doigts de manquer une petite merveille !

Je vous invite aussi à consulter ce blog qui retrace l’installation de l’exposition en photo: http://expofashionmix.tumblr.com/

Le Palais Galliera sous la direction d’Olivier Saillard en association avec le musée de l’immigration de la porte dorée à Paris présente «  Fashion mix- Mode d’ici, Créateurs d’ailleurs », une exposition hors les murs  jusqu’au 28 juin 2015. L’exposition présente une centaine de pièces emblématiques conservées essentiellement au Palais Galliera : robes, manteaux, chapeaux, accessoires… Les parcours migratoires individuels et les savoir-faire, sont retracés à l’aide de documents d’archives privées et publiques : actes de création de maison de couture, dossiers de naturalisation etc….

De Charles Frederick Worth à Azzedine Alaïa, de Mariano Fortuny à Issey Miyake et Yohji Yamamoto, ou encore Cristóbal Balenciaga… de nombreux stylistes et directeurs artistiques étrangers ont révolutionné la mode française et enrichi son histoire. Poussés par des raisons politiques ou par des choix artistiques, attirés par la capitale de la culture et de l’élégance mais aussi par le pays des libertés, ces créateurs étrangers contribuent à faire la renommée de la haute couture et du prêt-à-porter français et, de Paris, la capitale internationale de la mode

Les photos étant ( encore et toujours !) interdites, les illustrations de cet article seront les images fournies par les deux institutions.

Cette exposition assez courte mais très dense ( plus de 120 modèles et 150 documents, photos..) a le mérite d’être l’une des plus diversifiées que j’ai pu visiter jusqu’à présent. Avec un à deux modèle par nom : nous pouvons profiter d’un beau panorama très didactique qui met en lumière les différentes influences et apports des créateurs étrangers venus s’installer en France. Je dois avouer que beaucoup d’entre eux m’étaient inconnus et cette visite m’a donné envie d’en savoir plus sur eux ! La plupart ont amorcé leur carrière en travaillant chez les grands noms de la mode avant de lancer leur propre affaire.

expo

La présentation des œuvres est soignée et très claire : Contrairement à l’exposition Jeanne Lanvin ( Article présent ici : ) la scénographie de Jean-Julien Simonot est épurée et met en valeur le défilé de couleurs et de matières.  Les vitrines à hauteur du buste permettent de se pencher au plus près des pièces à plat et des documents. Les vêtements sur mannequins positionnés juste derrière s’offrent à la vue du spectateur sans entraves de lumières ou de vitrines : on peut donc s’approcher à une distance appréciable pour admirer les coupes et détails. Ce fait est assez rare pour être notable et moi qui aime regarder sans être déranger par une mauvaise lumière ou un reflet de glace désagréable , j’ai apprécié la démarche.

Source: summergirl.fr

Prenez le temps par exemple de lire le dépôt de brevet jalousement gardé du célèbre plissé Fortuny dans son recueil d’époque et de s’approcher d’une veste de Lanvin posée à plat en vitrine un peu plus loin.

Dépot du brevet du plissé Fortuny/ Mariano Fortuny, « Delphos » robe du soir, vers 1919, coll. Palais Galliera/ Issey Miyake, Combinaison, 1998, coll. Palais Galliera. Source photo: http://culturezvous.com/

J’ai découvert que ces fameux «  effets faux cols ou faux nœuds imprimés » si répandus aujourd’hui sont l’invention d’Elsa Schiaparelli ! Petit clin d’œil aussi à une robe de Galliano encore toute recouverte de fils de montages, fils plats et ourlets non finis. A moins que ce ne soit un parti pris voulu (j’ai eu un doute) c’est très amusant de voir l’œuvre « inachevée, toute fraîche dans son jus comme sortie d’un habillage en vitesse pour un défilé !

La robe Galliano « sans doute inachevée  » à gauche. Source photo: Palais Galliera

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s